L’intérêt d’une défiscalisation

Les impôts constituent un frein irréfutable dans un investissement immobilier. Pour certains, ils représentent presque la moitié de leur capital d’investissement. Pour éviter un retour sur investissement négatif, la plupart des investisseurs décident de se lancer à l’assaut d’une meilleure offre de defiscalisation nice. En somme, l’intérêt est simple : lorsque son impôt se réduit de 12 à 21%, on échappe tout bonnement à la faillite. Certes, tous les professionnels de l’immobilier doivent faire face à leurs dettes bancaires. En faisant un prêt, le remboursement doit se faire à la mensualité. Ainsi, ils économisent leur frais d’impôt pour augmenter sa capacité de remboursement. Imaginons simplement que les affaires ne marchent pas et que l’on doit tout de même payer différents impôts soit des impôts fonciers, soit des impôts sur ses revenus ou ses recettes locatives. Là, il n’y aura pas de retour possible et il faudrait faire face à un échec d’investissement. En d’autres mots, le mieux est de réduire son taux d’imposition pour prétendre la rentabilité désirée en investissement immobilier.

Comment obtenir une exonération fiscale ?

Pour échapper à la fiscalité ou tout bonnement pour la réduire, il existe différents moyens. A dire vrai, tout dépend du choix de régime fiscal. Certes, le gouvernement français a permis la reprise du marché immobilier dans presque tout le pays et laisse le soin aux contribuables et investisseurs de choisir le dispositif de defiscalisation nice qui leur convient. En d’autre mot, on peut en citer deux régimes principaux dont le plus connu est la loi Pinel. Elle permet aux investisseurs de profiter d’une réduction d’impôt en fonction de la durée d’investissement et aussi de la zone géographique où se trouve le patrimoine immobilier. Ainsi, le pourcentage du taux varie selon la zone éligible à la loi Pinel. Et le deuxième régime reste classique mais qui parvient toujours à intéresser les investisseurs. Il s’agit entre autres de la loi bouvard. Ce dispositif donne la possibilité d’une récupération de 20% de son TVA. Bien entendu, il y a aussi la loi Malraux ainsi que le LMNP qui attirent un grand nombre d’investisseur avec les avantages fiscaux qu’ils proposent.

Les conditions d’exonération

Notons que tous les dispositifs de defiscalisation nice présentent des avantages et des inconvénients. Le choix revient alors à chacun mais encore faut-il bien étudier le marché locatif avant de s’engager dans une démarche « suicidaire » financièrement parlant. En somme, certains dispositifs imposent des conditions peu convenables tandis que d’autres proposent des avantages supplémentaires en plus de la défiscalisation comme le financement de ses travaux, l’allocation, la gestion de bien…il est donc important de tenir compte de ses besoins personnels en termes d’investissement immobilier et de choisir un régime lui permettant d’anticiper tous les risques d’endettement.